IMG_8854Site exceptionnel de près de 38 hectares, la Basse Goulandière est l'écrin d'un des rares bas-marais tourbeux préservé en Sarthe. Ce milieu humide accueille différents habitats (marais, landes, bois) et des espèces spécifiques.

Le bas-marais de la Basse-Goulandière entame sa dernière phase de travaux, à Parigné l’Evêque. Le débardage y est assuré par des chevaux. Délibéremment.

C’est la troisième et dernière phase de travaux sur ce bas-marais de la Basse-Goulandière, à Parigné-l’Évêque.

Près de 37 ha de réserve naturelle régionale (depuis 2010) et un programme de six ans de travaux (500 000 €) pour remettre cette tourbière en état : la débroussailler, abattre les pins sylvestres qui la peuplent, lui rendre sa lumière, sa faune et sa flore.

Depuis dix jours, le chantier est à pied d’œuvre sur 3 000 m2, avec quatre chevaux de trait. Ceux de Jean-Baptiste Ricard et Christine Sallé, indépendants sarthois spécialisés dans ce secteur d’activité de travaux en traction animale.

 

En vidéo ici